Et à propos… Mes favoris de mai !

favoris-mai-2015_titre

Ah… mai… tout un programme !  J’ai terminé mon stage, fait de belles rencontres et découvertes musicales, pesté contre la grisaille et ça y est, nous sommes en juin ! Pour clore en douceur le mois des longs week-ends (merci les jours fériés) et du temps yo-yo, je vous propose aujourd’hui une revue rapide de mes favoris de mai, ces produits qui m’ont accompagnée et que j’ai adoré utiliser.

Comme vous le verrez, il y a une légère dominante de orange/corail, je vous assure que ce n’était pas intentionnel (je crois que mon inconscient tente de me faire passer un message…).

favoris-mai-2015

  • Baume à lèvres Flower Power Handy
    Ce baume à lèvres vient d’une Birchbox et je l’adore ! L’odeur florale est addictive, il est très efficace et (cerise sur le millefeuille) 100% naturel. Il contient également des petits grains pour exfolier les lèvres tout en les hydratant, la bonne idée ! Par contre, cet avantage est aussi un bémol puisque les sus-dits grains se déposent parfois sur les lèvres. Du coup, soit on pense que vous avez des grains de beauté sur la lèvre, soit des miettes (moins glamour). Bien sûr, il n’y a pas mort labiale ni réputationale (est-ce que ce mot existe ? non je ne crois pas) puisqu’il suffira de balayer discrètement la lèvre grainée pour évacuer les indésirables (faites ça discrétos sinon certains risquent de penser qu’il s’agit d’une technique de drague ou pire, que vous mangez vos peaux mortes).
    Disponible ici
  • Elastique Twistband
    En février dernier, je suis allée chez le coiffeur pour une coupe aux épaules qui s’est révélée être une coupe longueur nuque (cherchez pas il fallait « me donner du style » dixit notre ami coiffeur). Si la coupe me plaît beaucoup (maintenant, moins en sortant), il a fallu que je revoie ma façon de me « coiffer », comprendre de m’attacher la tignasse. Sur mes cheveux longs, ces élastiques glissaient beaucoup mais sur cheveux courts, ils sont géniaux ! Plus souples que des élastiques traditionnels, j’ai l’impression qu’ils ont moins de mal à se « faufiler » et à attraper tous les cheveux. Bref, j’aime et ils ne cassent pas les cheveux.
    Disponible ici (ils restent un peu chers, je vous conseille les imitations moins chères/de profiter d’une réduction)
  • Mascara Roller Lash de Benefit
    *Instant solennel* Je crois que ce mascara a détrôné dans mon coeur le volume effet faux cils de Yves saint Laurent… voilà c’est dit. Le rendu fait très « naturel », les cils sont bien séparés sans paquets et il tient vraiment bien. Le double côté de la brosse (un plus bombé que l’autre vous pouvez le voir sur la photo en dessous) permet de moduler l’intensité. Je m’explique : si tu veux juste un effet « naturel » sans chichis, tu passes le côté bombé en zigzaguant comme avec n’importe quel mascara. Si tu veux un effet plus dramatique, tu pars du côté plus « plat » et tu pivotes en remontant le long des cils pour terminer avec le côté bombé. Et après, il reste le côté plus plat pour ajouter un peu de volume ou maquiller tes cils « du bas ». C’est ce qu’on appelle un mascara 3-en-1… Il reste un peu cher mais honnêtement, il me convient parfaitement tant au niveau du rendu que de la tenue (et il reste toujours moins cher que le YSL…)
    Disponible ici
  • Rouge à lèvres Bourjois teinte 09 Orange pop-up
    J’ai beaucoup porté cette teinte en mai, qui est un peu une teinte caméléon « pepsy ». Avec une couche appliquée avec subtilité (tapotements), c’est ma teinte de lèvres en un peu plus orangé, parfait pour le maquillage au quotidien. Bon, je vous en parle mais il a été retiré de la gamme Bourjois, peut-être à cause de son effet « mamisant » (en deux couches, il est orange avec des pâtés, miam).
    Son équivalent ici
  • Blush Accord parfait L’Oréal teinte 160 Pêche
    Ce blush peut faire peur comme ça mais appliqué avec parcimonie, il donne très bonne mine ! Je dis avec parcimonie parce que la première fois, je l’ai appliqué avec le petit pinceau fourni… Ben je n’ai pas été déçue niveau pigmentation ! Il envoie du lourd côté couleur mais est facilement modulable, surtout si vous utilisez le pinceau blush de Real Techniques (qui, entre-nous, est parfait pour dompter cette petite bombe de couleur parce que le pinceau inclus est merd très nul). Je l’ai acheté après avoir vu une vidéo d’Essie Button qui en parlait et je ne regrette pas mon achat car il est très beau sur peau claire (et je pense aussi sur peau bronzée, mais on en reparlera plus tard si ma mélanine veut bien s’activer).
    Disponible ici
  • Liner feutre Cat Eye Pen Zoeva
    En mai, j’ai presque uniquement porté du liner parce que le liner avec ce superstylo-feutre, c’est juste hyper facile à appliquer (oui, j’ai dit ça…). Normalement je suis une quiche, mes traits ne sont jamais symétriques et je dois souvent effacer les bavures avec un coton-tige. Là, adios amigos, le trait est fait en deux temps, trois mouvements (bon, j’ai toujours un peu de mal avec la symétrie de la virgule car je ne suis pas subitement devenue une pro du winged-liner mais on s’en rapproche…). Je l’ai acheté un peu à l’aventure en même temps que des pinceaux Zoeva, mais je ne regrette pas du tout mon achat, c’est une très bonne découverte !
    Disponible ici
  • Bougies Ananas Hema
    Enfin, last but not least, ces superbes bougies ananas… Je ne m’en suis pas vraiment servie mais bon… elles font partie de mes coups de coeur (et à ce prix-là.. voilà).
    Disponibles ici

Et vous, quels ont été vos produits favoris en mai ?

Et à propos… de (quelques) produits vides [Partie 2 – mains, cheveux, maquillage et parfum]

Hello ! Ca va toujours ? Je reviens aujourd’hui avec la suite des 6 mois de produits utilisés, cette fois avec les produits mains, cheveux, maquillage et parfum après cette première partie sur les produits visage et corps. Comme j’ai pas mal de choses à vous présenter, je vous propose de démarrer sans transition…

empties-mains

On commence par les mains, bien maltraitées en hiver :

  • Nuxe – Rêve de miel crème mains et ongles (le tube n’est pas sur la photo) : Oh là là… Cette crème est géniale ! Elle pénètre vite la peau, ne colle pas, son odeur est à tomber… Le seul point « noir » pour moi est qu’elle n’hydrate pas assez lors des grands froids. Mais vous me direz que je suis très exigeante en matière de crèmes et vous n’aurez pas tort… Je rachète ? Pas pour l’instant car je dois avoir une dizaine de crèmes à terminer d’abord (merci les box), mais je la garde en tête car je suis fan de son parfum !
  • Une – Dissolvant huile soin sans parfum : Je vous l’avais présenté dans un de mes tous premiers articles, c’est pour moi une très bonne découverte ! Pas besoin de beaucoup de produit pour tout enlever, un coton par main suffit, ce qui fait durer le produit. Cela est sûrement dû à l’huile qui aide à enlever le vernis (je ne suis pas sûre de cette théorie). Enfin, gros plus, l’odeur n’est pas agressive. Je rachète ? Je teste actuellement son homologue de chez The Body Shop, qui est encore plus efficace à mon goût et un chouïa moins cher.
  • My Little Beauty – Crème mains douces : Un dinosaure de mon placard beauté que j’ai enfin terminé ! J’ai eu du mal à utiliser le produit car la texture est très bizarre, entre la crème et le gel, et je ne l’ai pas trouvée très hydratante. Je rachète ? Non, j’ai apprécié de pouvoir la tester mais je ne l’ai pas trouvée assez efficace pour moi.
  • L’Occitane – Crème mains amande : De la gourmandise en petit tube ! Je suis une grande fan des produits L’Occitane dont l’efficacité est toujours au rendez-vous. Ce produit vient d’un trio de mini crèmes offert par ma Maman, j’ai beaucoup aimé ce petit format, très pratique pour le sac, qui m’a permis de découvrir le parfum amande que je n’avais jamais testé. Je rachète ? J’ai encore beaucoup de crèmes à terminer, mais celles de L’Occitane sont toujours un must-have !

empties-cheveux

Pour les cheveux :

  • Kérastase – Bain chromatic shampoing cheveux colorés : J’ai acheté ce shampoing chez le coiffeur, après une coloration car je n’avais rien chez moi pour faire tenir la couleur. Cet énorme format a bien été amorti puisqu’il m’a littéralement duré 6 mois. A la fin, j’en avais marre… J’imagine qu’il est efficace pour faire tenir la couleur car elle est partie moins vite que ce que j’escomptais (c’était très foncé au début). L’odeur reste agréable même si je n’en étais pas fan et la compo est celle des shampoings Kérastase (rien de bien folichon). Niveau efficacité, il mousse bien et se rince facilement et son flacon pompe permet de l’utiliser jusqu’à la fin. Je rachète ? Non, car je n’ai plus de coloration sur mes cheveux.
  • N4 – Lumière d’hiver spray préparateur et protecteur : Ce spray pour les cheveux a été un grand allié pour me coiffer le matin et redéfinir mes boucles en les humidifiant. Le parfum poudré est très agréable et il laisse les cheveux doux, comme je vous disais ici.  Je rachète ? Non car il reste cher et je n’ai remarqué aucun effet hydratant.
  • Beaver Professional – Shampoing et après-shampoing Keratin Hair Thickening : Je ne m’étendrai pas sur le sujet, j’ai déjà amplement vanté les mérites de ce duo dans cet article. Je rachète ? Oh que oui… bien que je ne l’aie toujours pas fait puisqu’il faut que je termine ce que j’ai, mais dès que j’ai des points Birchbox, je craque !
  • Yves Rocher – Masque nutri-soyeux à l’avoine : Le meilleur masque capillaire selon moi ! Il a sauvé ma longue crinière (à l’époque) avec ses effets très nourrissants. Il a l’air petit comme ça, mais sa texture « beurre » très concentrée le rend diablement efficace avec peu de produit, il dure donc assez bien. Je rachète ? Je l’ai utilisé non-stop pendant trois ans, mais il est si efficace qu’il en devient trop nourrissant pour mes cheveux courts. Du coup, plus possible pour moi de l’utiliser, mais je le recommande vivement !
  • Aussie – 3 minute miracle reconstructor et Aussie – Miracle moist shampoo : Un joli duo dégoté chez Boots lors de mon escapade liverpuldienne (oui, on dit vraiment ça). Sur cheveux longs, le masque ne m’a pas plus convaincue que ça, je trouvais qu’il rendait mes cheveux plats, qu’il ne les nourrissait pas vraiment, mais sur cheveux courts, il est génial et démêle très bien. Son odeur de bubble-gum est d’ailleurs à tomber, vous aller vouloir vous sniffer les cheveux toute la journée. Pour le shampoing, il est difficile de voir l’efficacité côté hydratation parce que je n’utilise jamais un shampoing seul sinon, botte de foin assurée. Il ne dessèche néanmoins pas les cheveux. Je rachète ? Le shampoing pas spécialement, par contre, le masque trône en grand format dans ma douche !

empties-maquillage

Un peu de maquillage :

  • Bourjois – Happy light base sérum lumière : Je l’avais acheté une première fois il y a deux ans à peu près, et je m’en servais de crème de jour en été. Une fois épuisé, je l’ai racheté sauf qu’entre-temps, ma peau a eu très soif et il ne suffisait plus, même glissé sous une crème. Niveau « lumière » et éclat, je n’ai rien remarqué de particulier, si ce n’est que le produit contient des nacres/micro-paillettes. Je rachète ? Non, car je ne vois pas la différence avec ou sans.
  • Kiko – Brush cleanser : Ce produit est parfait pour nettoyer ses pinceaux entre deux maquillages. Je m’en sers surtout pour les pinceaux yeux, après avoir appliqué mon fard à paupières. Il nettoie les fibres et les désinfecte en attendant le grand lavage hebdomadaire, comme ça, je peux me resservir du pinceau le lendemain sans mélanger les couleurs. Je rachète ? Oui, c’est d’ailleurs déjà fait. Son petit prix tout doux m’a aussi permis de le faire découvrir à ma famille.
  • Bourjois – Poudre unifiante Healthy Balance : Une très bonne poudre, qui matifie et tient toute la journée. J’ai aimé son grand miroir pour les retouches et son prix abordable pour une qualité au top ! Je rachète ? Entre-temps j’ai acheté la Silk édition que j’ai bientôt terminée, mon coeur balance entre les deux pour le rachat !
  • Benefit – The porefessional : J’ai beaucoup apprécié ce produit qui lisse le teint et efface les pores en un seul geste ! Très peu de produit suffit pour obtenir un teint « photoshopé » puisque ce minuscule échantillon m’a fait une dizaine d’utilisations (si, si c’est vrai !). Son parfum poudré m’a beaucoup plu, par contre la texture est très siliconée, attention à ne pas en abuser. Je rachète ? Je ne sais pas trop car le côté silicone me déplaît, mais en même temps il est génial…  Au niveau du prix, le grand format est assez cher, mais Sephora le propose en format voyage (suffisant à mon avis), pour moins cher.
  • Bourjois – 123 Perfect CC eye cream : Mon tout premier anticernes ! La couvrance est légère mais reste suffisante pour camoufler les rougeurs au niveau du nez et donner de l’éclat au regard fatigué. Par contre, la texture est trop fine pour cacher mes veines apparentes (j’ai la peau assez fine). L’utilisation est très facile et vous ne perdez pas de produit grâce à son système de « twist » qui pousse le produit hors du stylo. C’est un très bon rapport qualité/prix si vous n’avez besoin que de peu de couvrance. Je rachète ? Je l’ai déjà racheté une fois et puis j’ai découvert l’anticernes Nude de chez Dior (on est dans une catégorie de prix différente par contre) que je trouve mieux pour effacer les veines apparentes et les petites rougeurs.

empties-parfum

Et pour finir… le parfum :

  • Lanvin – Jeanne : Ce parfum, je l’ai senti sur quelqu’un et ça a été un véritable coup de coeur… Il est poudré, fleuri et fruité à la fois, sans être trop girly ni dame, léger… tout ce que j’aime ! Je rachète ? Oui, c’est d’ailleurs déjà fait. Je ne le quitte plus !

Cette looongue revue est terminée, voilà tous les produits que j’ai utilisés en 6 mois et en plein hiver. J’espère que cela vous a donné quelques idées ou que cela vous a fait découvrir des produits. N’hésitez pas à me dire si vous souhaitez continuer à voir des articles « produits terminés », ou si au contraire, cette longue présentation vous en a vaccinés. Normalement, les prochains ne devraient pas être aussi longs.

Et vous, avez-vous testé l’un de ces produits ?

Et à propos… d’une escale à Monop’ Beauty

real techniques

Après quelques semaines, qui se sont vite transformées en mois, me revoici ! Ces derniers temps se sont un peu trop vite enchaînés et je n’ai pas vu mars passer. Vous avez fait quoi vous ?

Pour reprendre un peu le rythme, je reviens avec quelques petites trouvailles de chez Monop’ Beauty. Pour celles qui ne visualisent pas, Monop’ Beauty, c’est un Monoprix réduit aux corners beauté et un peu hygiène/parapharmacie. Le rêve pour nous les beautystas mais le cauchemar pour les portefeuilles… Je n’avais jamais mis les pieds dans une de ces boutiques, jusqu’à hier où je suis allée faire un tour à celui d’Abbesses avec ma meilleure amie.

La boutique d’Abbesses ne vaut pas un bon vieux Monoprix (surtout quand ils sont grands), mais les produits présents sont plutôt bien choisis et il est possible de repartir avec un joli butin. En tout cas, je ne m’en suis pas privée… Qu’est-ce que j’ai bien pu y dégoter ? La réponse ci-dessous et en images !

  • Brow Artist, L’Oréal

Normalement, je suis une inconditionnelle du Gimme Brow de Benefit, je le trouve parfait, efficace et naturel. Sauf qu’il y a un prix à payer.. et il est plutôt cher. Je me suis donc tournée vers cette alternative après en avoir entendu du bien sur Youtube. Niveau efficacité, il fait le job, colore légèrement, fixe et dépose quelques fibres pour densifier le poil. Mais léger hein, parce que le Gimme Brow te donnait du volume de sourcil bien fourni, là je vois un peu la différence, mais c’est pas fou-fou. Côté application, on reste sur du basique avec un goupillon standard que je trouve quand même un peu trop gros (pour les sourcils de Cara il serait parfait par exemple). Heureusement, la pointe est assez fine et permet de ne pas en mettre partout. Côté couleurs, il existe en trois teintes : « light-medium », « medium-dark », et un transparent, mais je ne sais pas si ce dernier contient également des fibres texturisantes. C’est donc une très bonne alternative au Gimme Brow puisqu’il est efficace et reste très abordable : j’ai payé la petite bête 14,90€ VS les 25€ règlementaires pour celui de Benefit.


  • Set de pinceaux « Duo Fiber », Real techniques

Je ne prétends pas vous vanter les mérites des pinceaux Real Techniques, pour ça j’arriverais après la bataille, mais une petite piqûre de rappel de temps en temps ne fait pas de mal. Des pinceaux d’aussi bonne qualité à ce prix-là, on dit oui, merci Samantha. Pour tout vous avouer, je possède déjà quelques pinceaux de la marque dont je suis satisfaite à 100% et je voulais agrandir ma collection.  Ce set est parfait pour les adeptes de couvrance légère et de pinceaux multifonctions. Les duo de fibres permettent d’obtenir un rendu léger et d’estomper facilement, grâce au duo de poils noirs et blancs, les premiers plus courts permettant d’estomper en même temps que l’on applique. Et le tout pour des matières liquides, crémeuses ou poudreuses. Le set contient trois pinceaux : un pour le visage, qui peut aussi être utilisé pour le blush, un pour les contours et un pour les yeux, paupières et/ou anticernes. Le set coûte 19,99€ (ça vous énerve aussi les prix comme ça en ,99 ?) et les pinceaux sont de très bonne qualité.


  • Roll-on « Head Ake », Solyvia

Enfin, j’ai également acquis un petit roll-on d’huiles essentielles pour combattre les maux de tête et le mal des transports. Entre nous, j’ai toujours été sujette au mal des transports, c’est une horreur pour moi et quand j’étais en internat, mes 2h de bus hebdomadaires étaient un véritable enfer. Ajoutez à cela un intérêt grandissant pour les solutions naturelles et une réticence à prendre des médicaments pour tout et n’importe quoi, vous trouvez le pourquoi de cet achat. Ce petit roll-on est bio et s’applique sur les tempes, le front et derrière les oreilles pour chasser maux de tête et nausée dans les transports. Je l’ai déjà testé deux fois pour un mal de tête et ça a marché. Alors je ne sais pas si c’est l’effet Placebo ou si les huiles fonctionnent vraiment mais ça me va. Si je peux annuler le mal de crâne sans Doliprane, je suis preneuse. L’important finalement, c’est de ne plus avoir mal à la tête… Je ne connaissais pas du tout la marque et suis un peu tombée dessus par hasard mais cela me donne envie de tester toute la gamme. Pour 6,90€, je suis satisfaite de cet achat, je vais le glisser dans mon sac pour l’emporter partout avec moi !

Le secret de la potion !

Et vous, quels sont vos derniers achats beauté ? Avez-vous testé l’un de ces trois produits ?

Et à propos de… Brushegg, le messie des pinceaux !

Brushegg (1)

Petite devinette… Quel est le calvaire de toute make-up addict ? Le nettoyage des pinceaux ! Et comme tout le monde, ce n’est pas mon occupation préférée du week-end. Du coup, quand on me promet des solutions miraculeuses pour les nettoyer, je vote pour ! Et c’est là qu’intervient « Brushegg », une merveille pour venir à bout de cette tâche ingrate !

Cela faisait un moment que je l’avais en tête mais c’est un post instagram de Daily Mounia qui m’a fait franchir le pas (et du coup je l’avais tellement en tête que j’ai commandé la même couleur qu’elle sans le faire exprès…).

Brushegg c’est quoi ? Comme son nom l’indique, ce petit bout de silicone en forme d’oeuf à rayures en relief et picots est fait pour vos pinceaux. Comme il ne l’indique pas, il les nettoie grâce à ses stries qui permettent de faire mousser le produit nettoyant pour un lavage en profondeur et en un tour de main (merci le jeu de mots).

Pour l’utiliser, rien de plus simple : vous mouillez les poils du pinceau à nettoyer (tête en bas pour éviter que l’eau ne s’infiltre et ne désagrège la colle qui maintient les poils), et vous disposez une noisette de shampooing pour bébé sur les stries. Les grosses stries horizontales sont faites pour les gros pinceaux (blush, poudre, …) et les petits picots pour les plus petits pinceaux (type fard à paupières et anticernes). Ensuite, vous frottez jusqu’à ce que la mousse devienne blanche et vous rincez (toujours tête en bas). Il ne reste plus qu’à les laisser sécher tête en bas et c’est plié ! C’est tellement rapide que ça en est bluffant : pour le test, 8 pinceaux étaient propres comme des sous neufs en 5 minutes top chrono ! En fait, c’est limite s’il ne lave pas les pinceaux tout seul…

Niveau ergonomie, c’est top : une petite encoche permet de le tenir facilement, et la forme permet de le tenir parfaitement dans la main. Vous l’aurez compris, j’adhère complètement à ce petit outil et compte bien en offrir à tout mon entourage.

Si cet outil magique vous intéresse, je l’ai acheté ici pour 8€ frais de port inclus. Ca peut paraître cher pour un petit bout de plastique, mais si vous comparez sa durée de vie (immortelle ?) aux sprays nettoyants pour pinceaux à 7€, ça vaut carrément le coup !

Et vous, avez-vous succombé au Brushegg ? Avez-vous d’autres astuces pour nettoyer vos pinceaux ?